Les Amis des Neuf

Confrerie Les Amis des Neuf sur Lotro et Les Neuf sur Guild Wars 2
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Karzad Tundar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karzad
Recrue
Recrue
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 23
Localisation : Aude

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Race: Nain
Cercle: 56

MessageSujet: Karzad Tundar   Ven 2 Juil - 16:29

Bien le bonjour !

Je me nomme Karzad Tundar, nain archer...ce qui est souvent l'art des elfes. J'ai tout simplement été formé par un elfe m'ayant sauvé de la mort dans mes jeunes années. Je parcours à nouveau les terres du milieu accompagné par de proches amis, rencontrés lors de mes les longs voyages...

Nekyos Khalael, un jeune capitaine.
Seyna Mavors, jeune cambrioleuse.
Khaleos, un jeune gardien.

Ce sera un plaisir, de combattre à vos cotés le mal grandissant !
A la votre !

Karzad Tundar.

IRL = Lycéen de 17 ans, terminale L.
Originaire de Sarreguemines en Moselle, j'ai déménagé à Fitou dans l'Aude.


Dernière édition par Karzad le Lun 5 Juil - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karzad
Recrue
Recrue
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 23
Localisation : Aude

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Race: Nain
Cercle: 56

MessageSujet: Re: Karzad Tundar   Lun 5 Juil - 17:25

Karzad Tundar, du mont solitaire et Thaladar Heurt-stoïque des Montagnes Bleues se rencontrèrent dans la cour de Frerin. Un nain les apercevant, s’approcha et leur exposa la situation. Tout deux furent indigné qu’un tel palais fût aux mains des abjects poings bourrus. Ils joignirent alors leurs armes à la cause de Dwalin et contribuèrent à la reprise du Palais de Thorin.

Ce fut une réussite, mais…Skorgrim Poing Bourru était de retour. Aussi les deux nains décidèrent de ne pas se reposer sur cette petite victoire. Le mal s’étendait sur l’Ered Luin et toute l’aide, même la plus insignifiante serait indispensable.

Le palais de Thorin sous bonne garde, ils se mirent en route pour Noglond qui connaissait quelques difficultés. Ils s’adonnèrent à une longue chasse à l’ours et au lynx dans le val de Thrain pour fournir quelques ressources.
Ils avaient une mission que leur avait confiée Dwalin avant leur départ. Ils portèrent assistance à Noss Chantefuneste, qui leur dévoila ses informations sur l’or récemment dérobé par les poings bourrus.
A leur retour à Noglond, Karzad fit le rapport de cette mission…




<< L’or devait être gardé à Orodost, une ville naine sous le contrôle des gobelins. Le sous-chef des falaises bleues gouvernant les lieux menaçait à chaque seconde les faibles défenses de Noglond.

Aussi nous décidâmes d’aller nettoyer les lieux et de semer le trouble dans les rangs.
Les gobelins opposèrent une pitoyable défense et nous prîmes rapidement possession des premiers étages.

Arrivé au dernier étage, la défense s’intensifia. L’alarme fut donnée.
Thaladar se lança dans le premier camp infligeant un formidable coup de hache qui brisa le torse de deux gobelins qui s’effondrèrent en poussant un cri atroce. J’offris au troisième une mort bien moins douloureuse en lui tirant une flèche en plein cœur. Une nouvelle vague arriva, Thaladar, d’un lancer mortellement précis envoya l’une de ses haches dans la poitrine du meneur. Je décochai une flèche dans la jambe du second qui en s’effondrant fit mettre à terre les deux suivants, l’un d’eux se releva aussitôt et fonça sur moi, les yeux emplit de rage. Il n’aperçut pas la hache qui arrivait sur sa gauche. Sa tête tomba à terre, suivit du corps. L’un d’eux frappa mon ami dans le dos qui poussant un cri de rage lui assena la même mort. La blessure était peu profonde, mais Thaladar voulu reprendre son souffle.

J’approchai du dernier gobelin qui ne pouvait se relever à cause de sa blessure à la jambe. Je lui demandai dans sa pitoyable langue où se trouvait leur chef. Sa seule réponse fut un ricanement, presque démoniaque. Je lui offris un violent coup de botte dans le torse pour le remercier de l’information avant de lui assener le coup de grâce. Mon ami, ayant récupéré sa hache, il me fit signe et continua vers le nord du camp.

J’aperçus alors sur le bord de la falaise un gobelin équipé d’une armure cabossée. Il hurlait toute sorte de propos sans fondement qui semblait constituer un discours. Il était gardé par deux frêle gobelins chacun armé d’une dague abîmé. Sans problème nous avons éliminé les deux gardes, le sous-chef était agile et bloquait une grande partie des coups de Thaladar, j’ai cependant profité d’une faille dans sa défense et lui ai tiré une flèche dans l’épaule droite. Surprit par la violente douleur qui le traversa, mon frère d’arme en profita pour le pousser violement de la falaise. Tel un pantin, il heurta violement le flanc de la montagne à trois reprises. Un cri de détresse retenti puis plus rien. Je me penchai pour apercevoir un corps sanglant au pied de la montagne. Thaladar m’appela. En me retournant, je l’aperçus au prise d’un poing bourru. Il affichait un large sourire et désarma mon ami, levant sa funeste hache, il était prêt à l’abattre. D’un coup d’épaule je le fit perdre l’équilibre, il lâcha sa hache. Je l’attrapai au passage et lui trancha la gorge. La lourde sacoche du traître, contenait l’or et un ordre de mission. >>



Les deux nains furent envoyés vers Gondamon, l’affaire semblait pressante.

Le chef de la ville fortifié, Mathi, leur annonça que cette lettre s’ajoutait à une révoltante nouvelle qui était tombé dans la matinée. Un nain avait été envoyé dans un campement poing bourru afin d’y négocier la paix. Il avait été lâchement abattu…




Lorsqu’il nous annonça cette nouvelle…la haine emplissait son cœur.
Nous lui jurâmes, que justice serai faite.

Il nous dirigea vers Langlas, un rôdeur, au pavillon de chasse non loin.
Après une semaine de préparatifs, il nous annonça que le but était proche.

Le port de Kheledûl, serait le lieu de rencontre entre un haut placé Poing Bourru et l’un des plus puissants gobelins de l’Ered Luin. D’après Langlas, les nains de cette ville auraient accumulé une charge importante d’explosifs et combustibles dans la ville en prévision d’une attaque mentionnée dans l’ordre Poing Bourru. Aussi, moi et Thaladar avons profité des ténèbres pour infiltrer la ville…
Nous avons profité de la baisse de la garde pour placer quelques explosifs au pied de la salle de réunion. Il me fit signe de décamper, il alluma la mèche, des nains sortirent d’une des maisons de garde et l’encerclèrent. Je dégainai mon arbalète, un violent coup sur le crâne me fit mettre genoux à terre, l’on me traîna et l’on me jeta dans le canal. La dernière chose que j’entendis fut le bruit de l’explosion.

Lorsque je repris connaissance…Langlas était à mes cotés, il m’annonça la mort des deux cibles, l’Ered luin était hors de danger pour un moment.
La joie fut cependant de courte durée. Le visage assombri, il me regarda droit dans les yeux.

Lorsqu’il était arrivé sur les lieux, il me trouva sur le bord d’un escalier qui s’enfonçait dans le canal. Mais, il n’avait trouvé aucune trace de Thaladar.

- Je suis désolé Karzad. Je pense que votre ami a trouvé la mort dans l’explosion…

Je restais un instant immobile dans le lit, comme pétrifié. Je me redressai lentement, n’osant prononcer un mot. Quelques chaudes larmes commencèrent à couler le long de mon nez.
Plusieurs jours passèrent, sans signe de vie de la part de Thaladar.

Un matin, Langlas reçu une lettre lui annonçant que d’inquiétants évènements étaient survenus au Pays de Bree. Il ne pouvait cependant s’y rendre, sa mission était en Ered Luin.

J’eu alors une pensée pour Thaladar, pour honorer sa mémoire, je dévouerai ma vie à la lutte contre les ténèbres grandissantes…Le lendemain…j’étais en route pour Bree…

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Karzad
Recrue
Recrue
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 23
Localisation : Aude

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Race: Nain
Cercle: 56

MessageSujet: Re: Karzad Tundar   Sam 16 Juil - 14:28

Après une longue période d’absence précédé elle-même par une présence rare, j’ai sans doute raté de nombreux événements ou nouveaux venus…
Ainsi, je tiens à refaire une petite présentation pour ceux qui ne me connaissent pas encore, moi et ma petite troupe…

Je suis Karzad Tundar, originaire du Mont Solitaire. Je suis un chasseur, profession qui m’a été enseignée par un elfe m’ayant sauvé la vie quelques années auparavant. Ma formation terminée, j’ai débuté un long voyage pour me perfectionner. C’est lors de cette période, que j’ai rencontré mes compagnons de route.
Nous avons tous un but qui s’ajoute à celui de la victoire sur les ténèbres…
Pour ma part, je cherche à devenir l’un des meilleurs archers.

Le premier de mes compagnons de route fut Khaleos Enenlae, un gardien. A l’âge de 8 ans, le jeune homme a vu ses deux parents assassinés sous ses yeux par des brigands du plateau noir. Courant à travers les bois, retenant tant que possible ses larmes, il arriva dans un cul-de-sac où les brigands l’avaient rattrapé. Il fut sauvé par un gardien qui était chargé d’une mission dans les environs. Khaleos n’est pas du genre à parler de son passé, mais, c’est cet homme qui lui a tout appris. Cet homme, qui était devenu comme un père pour lui, est mort en le protégeant une année plus tard. Après avoir sombré dans un énorme chagrin, il décida de devenir plus fort, encore et toujours plus.
Il poursuit aujourd’hui la voie du gardien pour ne plus voir ses compagnons mourir et ainsi, honorer la mort de son maître et de ses parents mort en le protégeant.

Le second de mes compagnons fut Nekyos Kael, un champion. Il fut abandonné par ses parents à 14 ans. Livré à lui-même, il effectua de nombreuses tâches pour gagner sa vie et survivre. Il se procura et su manier une épée dés ses 15 ans. C’est à cette époque qu’il commença un long entraînement qui perdure aujourd’hui. Il a débuté par de la surveillance de nuit pour des fermiers, puis, commença à se faire connaître comme chasseur de primes dés l’âge de 17 ans. Aujourd’hui âgé de 22 ans, il est connu comme un mercenaire solitaire. Malgré le fait qu’il aime travailler seul, il peut s’avérer être un allié de confiance et un bon vivant.

Vint ensuite la jeune Seyna Mavors, fille d’un coutelier qui s’est passionnée pour les objets dangereux au fil des années. Elle est devenu cambrioleuse dans le but de pouvoir vivre aisément de ses missions tout en étant libre de choisir ce qui lui semble bien ou mal. C’est le genre de personne à être peu bavarde, loyale avec ses alliés, mais impitoyable avec ses adversaires, avec une certaine attirance pour tout ce qui brille et une curiosité très éveillée.

Enfin, la petite dernière, Synae Lae, une jeune fille orpheline qui fut recueilli par un historien dés son plus jeune âge. Passionné très jeune par les runes, elle devint rapidement très douée pour la magie des runes et une passion pour ce qui fut de soigner, de trouver remèdes aux maux de tout ceux qui venaient lui rendre visite. Ayant entendu parlé des souffrances qui étaient infligées par les ténèbres grandissantes, elle décida de voyager de villes en villes pour soutenir les populations dans leur lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karzad Tundar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karzad Tundar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karzad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Amis des Neuf :: Mae Govanen ! Salut à toi étranger ! :: Galerie des héros-
Sauter vers: